• Un dipôle filaire performant pour le 14 MHz par Patrick F6AWY

    Ne pouvant mettre de beam à mon nouveau QRA dans le Morbihan, voici Un dipôle filaire performant pour le 14 MHz, bien taillé avec gamma match  pour symétriser et peut-être éviter le coupleur ?

    Avec des moyens très simples mais efficaces, Hi !

    Dipole

    Le dipole

    Le CV

     

    Le CV

     

    L'antenne

    Le gamma

     



    J'ai réalisé cette antenne aux excellentes performances en 1993, avec mon premier "Transceiver en bois" !
    Je m'étais inspiré pour ça à d'un très bon article du REF de Décembre 71, sous la plume de F9KW.

    article1

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir

     

    article2

    Cliquer sur l'image pour l'agrandir


    Il décrit un impédance/mètre d'antenne assez simple que j'avais construit.
    Montage sans histoires qui marche du premier coup si on en observe les impératifs dont parle l'auteur.

    Et on taille notre dipôle avec :

    • Un Rx
    • Un grid dip
    • l'impédance/mètre d'antenne (dont je vais parler).

    On ne peut pas se tromper et "si on peut faire aussi bien autrement, on ne peut pas faire mieux, Hi !"

    Aujourd'hui, je veux rénover cette antenne mais je n'ai plus l' impédance/mètre en question.
    Fort heureusement j'en ai un autre, encore plus simple, sans l'ampli de tension avec le FET, que m'a donné Carlos
    de F1BSV : un Heathkit AM-1.

    plan1

    Simple!


    Ces impédance/mètres au nom "pompeux" sont en réalité très faciles à comprendre.
    Ce sont donc de simples  "ponts de mesure" dont on va chercher à équilibrer les branches pour qu'aucun courant ne
    circule dans le galvanomètre ( qu'il indique le "zéro").
    Une de ces branches comporte une inconnue : notre antenne !
    Lorsque le potentiomètre équilibrera sa branche, il n'y aura plus qu'à lire ce qu'il indique, et Tchaï !
    On comprend ce qu'on fait, ce qui est de moins en moins le cas avec les kits où seules nos mains travaillent, Hi !

    De plus, il n'y a pas grand chose dedans et c'est très rapide et facile à construire avec des "fonds de tiroir" !

    Pour l'étalonner, on couple un grid dip sur n'importe quelle fréquence en 7 ou 14 MHz et on met, à la place de l'aérien
    des résistance fixes connues, non inductives, entre 20 Ohms et 1000 Ohms.
    On coche sur un petit cadran en carton ce que le bouton flèche du potentiomètre nous indique quand on obtient un zéro
    sur le galvanomètre ( 50 à 100 µA ).
    Mais ce qui nous intéresse dans le cas présent, c'est surtout de bien repérer autour de 50 Ohms.

    Enfin, pour "tailler" le dipôle :

    1. On tend l'antenne le plus haut possible, mais pas trop pour pouvoir intervenir sur le CV et le Gamma Match.
    2. On branche l'extemité de son coax à la place de la résistance d'étalonnage, aux bornes "antenne" du schéma.
    3. On règle un Rx à proximité sur le centre de la bande, 14,125 MHz par exemple.
    4. On amène le grid dip sur cette fréquence, en vérifiant constamment par l'écoute dans le Rx.
    5. On observe si on est au-dessus ou au-dessous des 50 Ohms.
    6. On agit sur le CV ajustable et sur le point de connexion entre le gamma match et le brin rayonnant pour y parvenir de proche en proche.


    C'est passionnant et avec un peu de patience, on obtient le résultat recherché.
    Youpi ! L'antenne est au top, et Tchaï !
    Enfin, à la hauteur où on a fait les mesures et si on la monte sur le toit, il faut voir...mais on peut essayer quand même !

     

    Patrick, F6AWY