• TX PARASET

    ESSAIS SUR TABLE DU TX DES VALISES PARASET
     
    Je me suis amusé à monter ce Tx en "Volant", normal pour des parachutistes, HI !
     

    TX PARASET

    TX PARASET

     
     
    Ce montage est tout à fait étonnant par sa simplicité, ses résultats "du 1er coup" et surtout, cette trouvaille des 2 petites ampoules de cadran 6,3V pour les réglages.
     
    Je m'en suis tenu rigoureusement au schéma d'origine, j'ai simplement mis un galva dans la plaque pour vérifier le "creux de plaque" par rapport à la brillance des ampoules.
    J'avais des doutes sur l'emploi d'un quartz FT243 , car ce n'est pas ce qu'on voit sur les originaux, mais aucun problème, ça marche !
     
    "Les jeux de lumière ! " :
     
    Une ampoule indique l'accord plaque, l'autre l'énergie transmise à l'antenne.
     
    Aparté pour l'antenne :
    Les maquisards utilisaient un fil quelconque, donc d'impédance assez élevée.
    Un OM belge a mesuré que l'impédance de sortie variait avec CV 1 "ANT" de 75 à 2000 Ohms.
     
    J'ai bien une antenne "Long Fil", mais avec un balun 9/1, suivi d'un coax de descente 50 Ohms et d'un Transmatch ( Schéma HandBook ou F3ZZ)  à l'arrivée.
    Donc loin des conditions de la Résistance...
     
    Alors, j'ai calé un transceiver sur 7006 Khz, fréquence de mon quartz et réglé le transmatch pour un TOS de 1/1.
    J'avais donc à ce moment là une impédance de 50 Ohms à l'entrée du transmatch sur 7006 Khz .
    C'est donc ce que la sortie ANT du petit Tx allait avoir pour rayonner.
    J'ai relié la sortie du petit Tx au transmatch...
     
    Suspense...?!
     
    Oh ! Miracle, ça se règle parfaitement quand même.
    Donc un dipôle fonctionnerait aussi, on peut presque dire que tout s'adapterait à la sortie de ce Tx. 
    Et une qualité de plus !
     
    Réglages :
     
    Un peu comme avec tous les Tx à tubes, on ne charge pas l'antenne tout de suite et on cherche rapidement le "creux plaque".
     
    Seulement ici, le cas est particulier car on est en présence d'un "Oscillateur - Ampli HF" avec... le même tube !
    Donc, si pas d'accord plaque, pas d'oscillations du Quartz.
     
    Pour ce faire, on met CV1 au maxi et on cherche le creux plaque avec CV2.
    On le trouve, ce qui déclenche l'oscillation du quartz et le courant plaque tombe vers  25 mA.
    L'ampoule "Anode" commence à rougir, l'autre, non.
     
    On diminue un peu CV1 pour charger un peu plus l'antenne, en se fixant 30 mA et on ré accorde CV2.
    L'ampoule "ANT" commence à rougir et l'autre forcit.
    Ainsi de suite...jusqu'à 50 mA.
    Arrivé à 50 mA, l'éclairage des 2 ampoules étant égal, on a 5 à 6 Watts de sortie.
    Puis, un peu plus de 10 Watts avec 65 mA de courant plaque.
     
    Mais en CW la notion de "QRP" s'arrête à ...5 Watts, Hi !
     
     
    Moralité :
     
    Sans Gava plaque, sans Wattmètre sans TOS-mètre, bref, avec rien du tout, le simple "Jeu de lumières" suffit.
    Il fallait y penser !
     

      
    TX CW QRP SCHEMA PARASET
     

    TX PARASET

     
    Ceci est une réalisation qui est la partie uniquement "émetteur" du Paraset de la Résistance.

    TX PARASET

     
    Mes petites modifs :
     
    1/ J'ai inséré un galva dans le circuit plaque pour avoir une idée de ce qu'il se passe quand on règle les CV et l'éclairement des 2 ampoules.
     
    2/ J'ai supprimé la "queue de cochon" qui couple la grille à l'anode de la 6V6.
    En effet l'oscillateur n'a pas besoin de ça, sauf pour "booster" un peu le quartz, mais le rendant plus instable.
    C'est mieux ainsi au niveau du "piaulement" et la puissance de sortie est la même soit 6 à 10 watts sous 400V de HT.
     
    3/ Mis un relais de HW-32 pour la commutation d'antenne, alimenté par le 6,3V redressé avec une seule diode, qui alimente aussi la LED en façade.
     
    4/ Sur le panneau avant, 3 inverseurs (de récup LAS) pour :
    • 3,5 et 7 Mhz ( pas encore essayé le 3,5)
    • Tune ou bien Key
    • Emission/Réception pour l'antenne.
    J'ai prévu 2 types de supports de quartz. 
    Le support de FT243 est un support de lampe Octal découpé pour ne garder qu'une partie contenant les 2 plots dont l'écartement est celui du quartz...Ouf !
     

    TX PARASET

    TX PARASET

     
    Le piaulement
     
    En s'écoutant sur un récepteur bien stable, on arrive à le diminuer considérablement en jouant sur les deux CV, en s'écartant des positions critiques et en ne cherchant pas à "sortir" plus de 6 watts pour 25 à 30 mA au milli plaque en façade.
    Si quelqu'un a réussi à le supprimer complètement, c'est à dire à avoir un 9 comme report de note par un correspondant, je suis preneur, je n'ai pu obtenir que 7 , Hi !
     
    Mon antenne :
     
    Un long fil de 42 mètres avec un balun 9/1 au bout, coax 52 Ohms jusqu'à la station et transmatch  (schéma HandBook ou F3ZZ), pour finir.
    J'ai "triché' en réglant préalablement le transmatch sur la fréquence du quartz ( 7006 Khz) en utilisant un émetteur sur cette fréquence, dont j'étais sûr de la sortie en 50 Ohms pour avoir 1/1 au TOS mètre.
    Ensuite j'ai connecté le petit Tx à sa place et j'ai pu alors régler très facilement ses CV pour retrouver les 1/1 de TOS et 6 Watts de sortie.
    Ce système de circuit de sortie avec ses 2 ampoules et ses 2 CV est absolument génial et on arrive très bien à "descendre" à 50 Ohms en sortie.
     
    Résultats :
     
    Mon 1er contact au 1er appel sur 7006 Khz fut : G4VHM, Mike de Kingston, N.E de l'Angleterre ( 800 Km) qui me passa 577 ( il doit rester des gènes dans ces composants de 1944, qui les attirent vers l'Angleterre, Hi ! ).
    J'utilisais comme Rx un Vendée 5SD.
     
     
    Projet :
     
    Voir tout ce qu'on peut faire aujourd'hui en CW avec les moyens de 1944, jusqu'où peut-on aller ?
    Un Rx à réaction à tubes se termine et fonctionne déjà très bien en CW et SSB.
    Le cœur du Rx est celui du Paraset.
    J'ai juste rajouté un étage tampon entre l'antenne et l'oscillateur et fini par une BF sur HP (6V6), ce qui fait 4 tubes en tout.
     
    73's. Patrick.F6AWY