• Modulation Plaque ou Plaque-Ecran?

     

    Il semblerait y avoir un ...... léger problème dans la compréhension de la modulation plaque , je pense qu’il faut revenir sur le sujet (interro écrite la semaine prochaine)

    Qu’est ce que la modulation plaque ? Une modulation de rendement : la puissance fournie par le système de modulation s’ajoute à la puissance de l’émetteur

    Comment cela est-il possible ? Tout simplement en ajoutant de l’énergie BF à la puissance d’alimentation par l’intermédiaire d’un transformateur, le fameux transfo de modulation.

    Comment ça peut marcher ?

    Si l’on regarde la courbe Vp Ip d’une triode, Fig.1 on voit que pour une tension de polarisation donnée, le courant plaque est fonction de la tension plaque

    Modulation Plaque ou Plaque/Ecran?

    Fig.1

     

    Prenons un exemple pour EC1= 0 Volts 

    Vp

    Ip

    Impédance

    30V

    4mA

    7K5

    60V

    11mA

    5K5

    90V

    18 mA

    5K

    120V

    26 mA

    4K6

    Fig.2

     

    On voit que le courant plaque est une fonction pratiquement linéaire de la tension plaque:exactement comme ce qui se passe dans une résistance pure ! Le modulateur va donc “voir” une résistance pure et de valeur est presque constante (en vraie classe C, la résistance est constante) , un peu comme un ampli BF qui débite dans un baffle Fig.2

    dans ces conditions, toute tension BF appliquée à la place de la tension plaque donnera une modulation avec très peu de distorsion

    Regardons maintenant comment réagit une tétrode, Fig.3 on voit immédiatement la différence avec la triode : le courant plaque est pratiquement indépendant de la tension plaque dans ce cas la lampe se comporte comme une résistance qui varie en permanence et le pauvre modulateur ne sait plus ou il en est !

    Modulation Plaque ou Plaque/Ecran?

    Fig.3

     Polar à = -30V

    Vp

    Ip

    Impédance

    100V

    10mA

    8K3

    200V

    12mA

    16K

    300V

    12 mA

    25K

    400V

    20mA

    20K

    Fig.4

     

    Mais alors comment ça peut marcher ?

    La particularité de la tétrode est justement ....... d’avoir une grille écran, et c’est ce qui la sauve

    Cette grille écran est ..... Une grille : en temps que grille, elle a une influence sur le courant plaque mais en plus comme elle est dans le faisceau d’électrons son potentiel varie naturellement avec la tension plaque : cette particularité est exploitées dans la fameuse modulation Eimac : une simple self d’une dizaine d’Henrys insérée en série dans l’alimentation de l’écran .

    Les variations de tension plaque sous l’influence de la modulation induisent une variation du courant écran . Cette variation crée une différence de potentiel variable aux bornes de la self et donc ..... une modulation écran qui ajoute son effet à la modulation plaque ..... CQFD

    Le système fonctionne également (mais un peu moins bien) sans la self, à condition que la résistance série d’écran soit de valeur importante.

    Modulation plaque-écran : dans ce cas, on va appliquer la tension de modulation sur la plaque ET sur l’écran

    La tension de modulation sera fonction de la “sensibilité” et donc du courant qui traverse les électrodes, l’écran est plus facile à secouer que la plaque. Des calculs aussi théoriques qu’obscurs montrent également que le taux de modulation de l’écran ne doit pas dépasser 70% .

    Quoiqu’il en soit on peut opérer de deux manières:

    • Soit on dérive la tension écran de la tension modulée plaque à l’aide d’un pont résistif, en ajoutant éventuellement un condensateur en parallèle sur la résistance chutrice pour compenser le court-circuit BF partiel que constitue le condensateur de découplage écran
    • Soit on opte pour un enroulement dédié spécialement à l’écran sur le transfo de modulation .

    La quantité d’énergie à employer est grosso-modo 70% avec un rapport Ip/Ig2 entre 0.05 et 0.15 en général

    Un exemple concret :

    Soit un tube PA dont l’anode est alimentée par une tension de 500V sous 100mA et l’écran par une tension de 200V sous 10mA

    Pour le moduler correctement on devra superposer 500V alternatifs à la tension d’anode et 140V alternatifs à la tension d’écran l’impédance de l’enroulement plaque sera de 5000 Ohms ; le rapport de transformation pour l’écran étant 3.57 , l’impédance de l’enroulement écran sera donc de 390 Ohms.

    Il est bien évident que tous ces chiffres ne sont pas absolus et qu’une variation de 20% ne causera aucune dégradation audible au système .