• ER68A par André F1AFF

    ER68A 

     En cours

    L'ER68A était l'émetteur-récepteur UHF standard de l'aviation militaire française des années 60 pour les liaisons AIR-AIR (1) et AIR-SOL (2). Sa gamme de fréquence couvrait la bande UHF militaire (exclusive) de 225,000 à 399,999 MHz.

    Il faisait partie de l'ensemble TR-AP-22A ( canaux espacés de 50 kHz ) et il avait remplacé rapidement l'ensemble TR-AP-11A qui datait de 1958-59 et qui avait, lui, un espacement entre canaux de 100 khz.

    Il était accompagné par le TR-AP-21A qui, basé sur les mêmes techniques, était utilisé en appoint et avait un encombrement ( et un poids ) plus réduits.

    La partie réception comportait deux chaînes de réception indépendantes pour permettre l'écoute simultanée de deux fréquences. Il y avait donc:

    •  une chaîne dite « PRINCIPALE » avec un « moniteur de fréquence » ou « standard de fréquence » (3) qui commandait le moteur de position-nement mécanique des condensateurs variables du VFO et des différents étages accordés du récepteur et de l'émetteur.
    •  une chaîne dite de « GARDE » séparée, toujours veillée et calée par quartz sur la fréquence UHF de détresse internationnale de 243 MHz.

    Il était équipé des tubes subminiatures suivants : 5636, 5639, 5718, 5719, 5783, 5840, 5896, 5902; des tubes "crayons" : 5876, 6263, 6264 et des tubes miniatures: 6AN5, 5686 et 6005. Sa conception était modulaire avec de très nombreux points de mesure, facilitant la maintenance. Entièrement câblé en fils souples argentés sous téflon (sauf quelques rares plaquettes en circuits imprimés), tous les blocs HF à cavité (Tx et Rx) étaient dorés à l'intérieur et à l'extérieur. Les tubes sub-miniatures étaient embrochés sur des supports ad hoc ( les fils se coupaient avec un petit outil spécialisé ...ou alors à la pince coupante tout simplement ).

    Alimenté par le réseau de bord de 28 volts continus, il «emportait» son convertisseur haute tension DY21A (320 volts) et pesait 25 kg environ avec comme dimensions : largeur: 26cm, hauteur: 19cm, profondeur: 54cm. Cet ensemble, bien que conçu et employé à bord des aéronefs, était également utilisé au sol avec une alimen-tation secteur au sein des Sections de transmission base ( S.T. B. ) pour les liaisons entre avions et tours de contrôle ou approches.

    (1) Entre avions pour la sécurité (anti-colision) et lors des combats et entraînements.

    (2) Entre avions et organismes militaires de contrôle : aérodromes et centre de détection et de contrôle.

    (3) Ce moniteur était, en quelque sorte, un système intermédiaire entre le calage purement mécanique (déterminé manuellement par l'opérateur) de l'ART13 et le synthétiseur moderne qui génère directement la fréquence de travail.

     

    Voir  : AN/ARC-34

     

    EXTRAITS de SCHÉMAS

    Les schémas qui peuvent nous intéresser (nous, les radioamateurs) sont ceux qui commencent avec le 2° changement de fréquence sur les deux chaînes de réception. À noter que ces schémas ne s'écartent pas vraiment des schémas traditionnels basés sur les tubes classiques (les valeurs des composants passifs non plus) et qu'il n'y a plus rien de classifié depuis longtemps !

    REMARQUE : certains circuits ont été simplifiés, car ils présentaient des dispositifs inutiles pour des radioamateurs et nuisaient à la clarté des schémas. Quelques schémas complets sont parfois placés en complément pour les « petits curieux ».

    Page suivante : tubes subminiatures et tubes crayons ainsi que les trois types de plaquettes ( réalisées en circuit imprimé ) présentes sur certains modules.

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    SECOND CHANGEMENT DE FRÉQUENCE.

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    • Entrée sur 15025 kHz ( 1° F.I. ) par M 411. (
    • Oscillateur sur 13025 kHz.                         ) exemple de la chaîne de Garde
    • 2° F.I. sur 2000 kHz.                                (

     

    • Le mélange se fait sur la G1 de la première 5636 du module F.I. par Z402 et T403 en série.
    • L401 est une self de choc.
    • L'entrée sur le bloc F.I. est réalisé par le connecteur F 403 A ( attaque directe de la G1 de la 1° 5636.
    • L'alimentation H.T. de +120 volts est en 1.

     

    Noter que les modules F.I. sont amovibles et se trouvent sur le module F.I.-B.F.

     

    MODULE F.I.

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    • V01 à V04 = 5636 ( avec, pour V04, une 5840 sur certains modules ).
    • Arrivée du CAG en 1.
    • Alimentation H.T. ( +120v ) en 2.
    • Les repères A & B sont ceux du connecteur de sortie vers la détection. 

    Noter le CAG agissant sur la G3 des trois premières 5636 ( la G3 est, sur ces tubes, une seconde grille de commande, comme sur la 6AS6 ).

    Noter les résistances d'amortissement sur les secondaires des transfor-mateurs F.I.; leur valeur était différente selon la version et la destination des modules. À titre de curiosité, voici les fréquences et les valeurs utilisées:

     

    • Pour le TR-AP 11A : - principale sur 2800 kHz , R = 180 kΩ avec 5636 en V04

                                            - garde             2000 kHz , R = 27 kΩ  avec 5636  " "

    • Pour le TR-AP 22A : - principale sur 1610 kHz , R = 220 kΩ avec 5840  " "

                                            - garde id. TR-AP 11A

     

    Pour une utilisation dans le cadre de la réalisation d'un petit récepteur AM, il devrait être possible, en supprimant les résistances d'amortissement, d'améliorer la sélectivité sans pour autant entraîner une instabilité ou un accrochage HF, surtout dans le cas de la chaîne 1610 kHz puisque R est déjà élevée.

     

    DÉTECTION, CAG et SILENCIEUX

    Les valeurs des capacités en B.F. (faibles !) étaient prévues pour l'écoute sur casque, en ambiance bruyante, et favorisaient donc fortement les aiguës.

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF 

    Départ CAG vers étages HF en 1.

    • CAG FI en 2.
    • H.T. (+120v régulés ) en 4.
    • Sortie vers l'ampli B.F. en 5.
    • Commande du Silencieux en 3 ( voir ci-dessous ) , placée sur le chassis de l'appareil et donc inaccessible en vol.

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    • Connexion 1 vers sortie 3 du schéma précédent, i.e la cathode de V406.
    • Inhibition par appui sur le poussoir, seuil déterminé par P1. 

    NOTA : c'est un schéma simplifié.

     

     

    AMPLI B.F. du module F.I.-B.F. ( schéma simplifié )

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    • Entrée BF en 1.
    • Haute tension ( +120v ) en 2.

    Repères 3 & 4 vers le transformateur BF placé sur le châssis de l'appareil.

     

    Même remarque pour les condensateurs de liaison BF.

     

    Ci-dessous, le transformateur BF ( 5000 ohms de plaque à plaque ) : 

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    Attention : les repères portées sur le transformateur ne correspondent pas à ceux du schéma ! L'enroulement entre 7 et 8 de la contreréaction arrive en P et N du connecteur M401 voir le schéma complet.

     

    Schéma complet :

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

     

     

    MODULE F.I.-B.F.

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    Ci-dessus, module FI-BF et un module FI ; ci-dessous, un module FI sans son capot.

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

     

     

    MODULATEUR

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    Ce module était équipé d'un double push-pull de 6005, nécessaire à la modulation des 15 W environ de l'émetteur (2 x 6263). Il présentait les particularités suivantes:

     

    • Micro magnétique en basse impédance de 70 ohms.
    • Entrée symétrique en 1 et 2 sur le transformateur élévateur T1301 avec un secondaire de 900.000 ohms.
    • Écrétage des pointes de modulation par la double diode 5896 suivi d'un filtre RC sommaire pour atténuer les harmoniques générées l'écrétage.
    • Varistance (notée RNL 1356) sur le primaire du transformateur de modulation.
    • Les 6005 sont polarisées par le retour des cathodes directement au + 28 v.
    • Arrivée haute tension en émission de + 320 v en 3.
    • Circuit de contre-réaction par enroulement séparé.
    • Sortie de la H.T. modulée en 5 (vers étages de l'émetteur: driver 6264 et PA de 2x6263 ).

     

     

    Caractéristiques de T1302:

    • Impédance primaire           : 5000 Ω
    • Impédance secondaire       : 3000 Ω
    • Impédance contre-réaction : 30 Ω

     

    NOTA : c'est un schéma simplifié. Ci dessous : les photos et le schéma complet avec sa particularité « aéronautique ».

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    La 2° partie du tube V1303 oscille sur 1000Hz à l'aide du transformateur T1303 lorsque le tube est débloqué par une masse (arrivant par la broche B) appliquée sur la résistance de 600 Ω : l'émetteur passe alors en A2. Cette fonction était utilisé par le pilote en circuit de piste pour que la tour de contrôle ait confirmation que le train était bien sorti, du fait que tous les « switchs » de ce train, câblés en série, étaient fermés, i.e. dans la bonne position : sorti et verrouillé. Une vue de dessous de ce « petit » module :

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

    ALIMENTATION RÉGULÉE + 120 volts

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    • 1 ENTRÉE HT non régulée 320 volts
    • 2 FILAMENTS alimentés en 12,6 volts (*)
    • 3 FILAMENTS alimentés en 6,3 volts (**)
    • 4 SORTIE HT régulée 120 volts

    5783 = tube subminiature néon de 85 volts, pouvant être avantageusement remplacé par un OB2 dans un montage OM (en modifiant la valeur de la résistance de 22K).

    (*) Mettre une résistance de 43 ohms entre 2 & 3 ou placer le filament d'un autre tube ( 0,15A sous 6,3 volts ).

    (**) Dans ce cas, mettre à la masse la connexion 2.

     

    Une épave du petit châssis annexe supportant les circuits de cette alimentation.

     

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

    Présentation de l'ER68A par André F1AFF

     

     

    André de F1AFF