• Emetteur AM de Claude F6ABO

    Plan révisé le 12/06/2014

    EMETTEUR AM DE CLAUDE F6ABO

     

    Voici la présentation de l'émetteur AM de Claude F6ABO qui se trouve à MIGNE AUXANCES dans le 86, la Vienne.

    Le modulateur a une particularité, il est constitué, pour l'étage de puissance, de deux 807 en 'Zéro Bias'.

    L'étage HF est équipé d'une 6146.

     

    EMETTEUR AM DE CLAUDE F6ABO

    Comme à l'ancienne

      

    EMETTEUR AM DE CLAUDE F6ABO

    Câblage typique des années 60!

     

    EMETTEUR AM DE CLAUDE F6ABO

    Tout bien cloisoné

      

     

    Le plan, cliquer pour l'agrandir

      

     Voici un article sur le Zéro Bias, cette méthode a été longtemps utilisée par Bouyer sur les amplificateurs audio de grandes puissances. 

     

     

    Un modulateur en Zéro Bias

     

    Description

    Cet émetteur a été réalisé à 99 % avec du matériel de récupération de provenances diverses, accumulé depuis de nombreuses années. Dans un tel cas, une des difficultés est de trouver la pièce offrant une bonne compatibilité tant électrique que dimensionnelle . J’ai du me contenter pour certaines du meilleur compromis.

    C’est ainsi que j’ai décidé de réutiliser le coffret d’un amplificateur Bouyer ST150 pour y loger les composants de cet émetteur en utilisant au maximum les découpes éxistantes du châssis sans en faire beaucoup d’autres .

    Il a aussi été nécessaire de rajouter des compléments de tolerie : Plaques d’ alu en façade et sur le châssis, plaques de blindages divers en alu ou tôle gava etc..


    VFO / DRIVER HF (inspiré du 4 / 104 Géloso)

    Le VFO est un Clapp, l’oscillatrice étant une EF80 dont la tension d’écran est stabilisée par une 0A 2.
     

    • Bande 80m: oscillation de 1.75 à 1.9 Mhz
    • Bande 40m: oscillation de 3.5 à 3.6 Mhz

    L'oscillation est permanente dès la mise sous tension du TX mais en réception elle est décalée de 200 Khz environ de la fréquence d’ émission. Le réglage de la fréquence d’ émission sur celle d’un correspondant est effectué par le contacteur de battement nul.
    En sortie de l’EF80 la fréquence est doublée soit: 3.5 à 3.8 Mhz / 7 à 7.2 Mhz

    L’EL84 driver HF est réglée au maximum de sortie HF par CV3. Le potentiomètre de 47 K en alimentation de l’écran permet d’optimiser le niveau d’excitation du P.A. 

     

    BOBINAGES:

    VFO: sur mandrin Lipa D. 10mm à noyau réglable, fil émaillé 15 / 100

    • L1: 7 Mhz: 44 spires jointives
    • L2: 3.5 Mhz: 120 spires jointives


    Anode EF80: sur mandrin D. 13,5 mm à noyau réglable, fil émaillé 25 / 100

    • L4 : 7 Mhz: 48 spires jointives
    • L3 : 3.5 Mhz: 48 spires jointives

    Driver: sur pvc D. 20 mm sans noyau, fil émaillé  60 / 100

    • L5: 20 spires jointives
    • L6: 46 spires jointives


    ETAGE DE PUISSANCE PA

    Il comporte une 6146B fonctionnant en classe C téléphonie modulée par l’anode.
    La G1 reçoit l’excitation du driver par le condensateur mica de 100 pF. Le courant grille est mesuré par le milliampèremètre 0 / 5 mA (valeur moyenne: 4 mA)
    Le courant cathodique est mesuré par le milli ampèremètre 0 / 200 mA (valeur maxi :150 mA )
    Le circuit de neutrodynage est constitué d’un condensateur mica de 10 pF en série avec un ajustable céramique de 7pF à régler à l’ oscilloscope
     

    Circuit en PI de sortie 52 Ohms

    Bobines L7 interchangeables par enfichage fil émaillé D. 12 / 10 à spires espacées d 50 mm:

    • 7 Mhz: 15 spires longueur bobinée: 60 mm
    • 3.5 Mhz: 21 spires longueur bobinée: 63 mm

     

    MODULATEUR

    Le schéma est la copie conforme du modulateur en classe B zéro bias proposé par F3XY et F3RH,dont j’ai supprimé l’ entrée magnétophone.
    Le Push Pull de 807 peut délivrer 100 W de BF

    .Il va de soi qu’ une partie seulement de cette puissance est nécessaire pour moduler confortablement la 6146B.
    Le micro est un cristal (Ronette).

    • T4: Transfo driver BF récupération sur ST150 Bouyer (Vs / Ve = 1.54 acceptable pour un rapport théorique de 1.67)
    • T5: Transfo de modulation plaque (surplus militaire: BC191?)

     

    ALIMENTATIONS

    T1: Récupération sur ST75 Bouyer: 300 VA

    • Sec: 370 V / doubleur de tension / HT1
    • Sec: 24 V / BT 12 et 24 V / Relais 1 / 2 et 3

     

    T2: 150 VA

    • Sec: 2 X 250 V / HT2 / HT2 B
    • Sec: 6.3 V / Chauffage filaments tous tubes

     

    T3: Transfo 220 / 10 V / 5 VA

    • Polarisation PA

     

    SF: Self de filtrage 250 mA

     

    RELEVE DES TENSION ( Secteur à 220 V.)

    En réception:

    • HT2: + 280 V
    • HT2 B: 0 V
    • Polar: - 175 V
    • HT1: + 850 V

    En émission:

    • HT2: + 270 V
    • HT2 B: + 270 V (+ 190 V sur G2 PA)
    • Polar: - 95 V (sur G1 PA)
    • HT1: + 760 V (porteuse non modulée)
    • HT:1 + 710 V (en pointe de modulation)

     

    PUISSANCE HF

    La puissance HF sur charge fictive ou antenne Lévy 2 X 15 m atteint 80 W porteuse non modulée.

    L’input dans ces conditions est de 105 W et le rendement de 76 %.

    La dissipation anodique est alors de 25 W. Donc inférieure aux 35 W indiqués comme limite par les fabricants , de plus le refroidissement est amélioré par le ventilateur et la 6146B ne présente aucune rougeur.
     

     

    MODULATION (Modification)

     N’ayant pas à ma disposition de transformateur de modulation comportant deux secondaires : l’un pour l’anode, le second pour l’écran de la 6146 B (tel que sur le Géloso 222 TR) j’ai d’ abord essayé le montage classique de l’alimentation de l’ écran depuis la H. T1 modulée (+ / - 750 à 800 V) avec prise potentiométrique sur pont de résistances afin d’obtenir les 180 V pour l’écran.

    Pour différentes raisons,ce montage ne m’ ayant pas donné satisfaction, je l’ ai abandonné.
    L’essai suivant a été d’ appliquer la modulation seulement sur l’anode.
    L'écran étant alimenté depuis la HT 2B ramenée à la valeur requise par pont potentiométrique. Ce système, bien que s’ écartant de l’ orthodoxie en la matière concernant les tétrodes, a fonctionné correctement : Bonne qualité de la modulation mais rendement quelque peu altéré.

    Après recherches sur internet et discussion avec Georges F6CER j’ai trouvé la documentation proposée par EIMAC consistant à alimenter la G2 parune source séparée de celle de l’ anode par l’intermédiaire d’une inductance BF de 10 Henrys découplée par un condensateur de 4 μF, l’écran étant découplé en HF au ras du support par seulement 2 nF.
     

    L’examen à l'oscillo par la méthode du triangle montre une tension HF modulée à 100 % au double de la tension porteuse, sans écrêtage. Les reports de modulation émanant de plusieurs correspondants font état de bonne qualité et d’efficacité .
     

    Merci à Georges F6CER et aux OM qui m’ ont donné ces reports .

      

     

    PA

     Alimentation de l'écran avec procédé Eimac

     

    Meilleures 73’ à tous
    Claude, F6ABO